Les courants telluriques et rivières souterraines :

Les Courants telluriques

La Terre est parcourue de courants telluriques plus ou moins importants. Ils génèrent des points d'émergence, comme des points d'acuponcture tout autour de notre planète. Certains d'entre eux ont été utilisés pour bâtir des monuments de culte importants. Mais même si ces courants sont bénéfiques pour un lieu de culte (église, cathédrale, etc.), ils sont plutôt néfastes pour un lieu de vie. Il est donc préférable de les repérer avant de construire une maison qui sera notre lieu de vie et de repos.

Certains courants telluriques forment un réseau de maille tout autour de la Terre. Les plus connus sont le réseau H (Hartmann), et le réseau Curry, un autre réseau est, ou plutôt a été, très utilisé dans les monuments (ou lieu) de cultes : le réseau Peyré ou réseau Or. Il en existe bien d'autres, qui pour certains sont des multiples des premiers. Depuis les années 1950, il est considéré que les noeuds des mailles du réseau H sont néfastes. C'est un peu plus compliqué : certains noeuds sont vraiment néfastes, et d'autres sont plus neutres. Le réseau est déformé avec les autres courants telluriques ou rivières souterraines, et les mailles sont plus ou moins lâches selon la géologie du sous-sol. Le réseau H est constitué de bandes de 20 à 40 cm de large, les mailles sont orientées grosso modo nord/sud, et font environ 2m (axe est-ouest) sur 2,5m (axe nord-sud). Lorsqu'un batiment est construit, ceci provoque une pertubation énergétique, et bien souvent le réseau H tend à suivre les murs. Il est donc conseillé d'éloigner d'une vingtaine de centimètres le lit du mur, afin de ne pas avoir la tête au-dessus du réseau H. Les noeuds deviennent réellement pathogènes lorsqu'ils sont associés à un autre phénomène énergétique peu positif (rivière souterraine, faille géologique par exemple).

La rivière souterraine ou courant d'eau

Avoir une rivière souterraine sur son terrain peut être une excellente nouvelle lorsqu'on veut creuser un puit ou faire un forage pour arroser son jardin ou comme eau potable. Mais si cette rivière est sous la maison, elle peut engendrer des problèmes énergétiques aux habitants. En effet, lorqu'on est au-dessus d'une rivière (sur un pont, ou souterraine), notre corps énergétique subit un stress et tend à diminuer son taux vibratoire. Ceci est aussi mesurable sur le corps physique avec une décharge d'adrénaline (hormone du stress).

Si cette position au-dessus de la rivière est momentanée, le corps énergétique se rétablit dès qu'il est à nouveau sur endroit neutre ou positif. Mais si ce stress est subit pendant plusieurs heures par jour, notre corps énergétique devient malade, et au bout d'un certain temps ceci se répercute sur notre corps physique (fatigue chronique, maux de tête, hyperfonctionnement thyroïdien, etc.). Il est donc préférable d'éviter de construire au dessus d'une rivière souterraine, ou tout du moins de ne pas aménager l'intérieur de la maison en mettant le lit ou le bureau en surplomb de la rivière souterraine. 

Dans certains lieux il n'est pas possible de construire hors de l'influence d'une rivière souterraine. Dans ce cas la forme de la maison est primordiale et compense les effets négatifs sur notre corps. La forme la plus simple est la maison rectangulaire avec la longueur égale le double de la largeur, une autre forme intéressante est l'héxagone régulier. Par exemple, des moulins à eau ont des proportions proches des églises afin de compenser les effets néfastes du passage de l'eau, ou bien l'habitation ancestrale n'était pas au-dessus du passage de l'eau.

les rivières souterraines peuvent ressembler aux rivières de surfaces, coulant dans une grotte

Les failles géologiques, les cavités creuses provoquent les mêmes effets sur nos corps que les rivières souterraines. De plus, si elles ne sont pas profondes, le sol est moins stable. Souvent, la faille est visible physiquement sur la bâtisse construite en surplomb avec des fissures sur les murs.

© 2016